Home Idées-débats

Hommage à Mouloud Feraoun

Idées

Il y a un siècle, le 8 mars 1913, est né à Tizi-hibel, chez les Ath  Chavanne  dans le quartier des  Ath Azouz  un garçon. C’est le premier de la famille. On l’appelle Mouloud. L’évènement est d’importance. Bien que de condition modeste, la famille sacrifie à la tradition et célèbre la naissance  comme il se doit.

Des précautions  entourent  naturellement le  bébé pour le préserver des maladies, des regards envieux et des mauvais génies. On consulte  périodiquement  le  plus performant marabout  du village pour connaitre ses  prédictions. L’enfant grandit normalement et, de tout cela, rien ne  laisse  présager un destin exceptionnel au petit Mouloud, ce fils du pauvre.

 

Yaha Abdelhafidh, le Républicain qui refusait les compromissions

Idées

Si El Hafidh« Il a vécu debout et il est mort debout ».

C’est ainsi que Kenza la fille du commandant Yaha Abdelhafidh, dit Si El Hafidh, a commenté la mort de son père sur Berbère TV. Si El Hafidh, un baroudeur de la wilaya III historique qui vient de nous quitter, pour savourer un repos mérité et éternel, a voué toute sa vie pour la cause de sa patrie.

Je l’ai connu au début des années 1990. Il venait de rentrer d’un exil de 25 ans. C’était un homme tiraillé entre une déception terrassant et un enthousiasme extraordinaire renvoyant à l’espoir d’une Algérie moderne et démocratique, respectueuse des libertés et des droits de l’Homme, suscité par une brève parenthèse pluraliste, vite refermée par les discours de la haine et les tenants de la violence politique.

 

L'indigéna constitutionnalisé sur les deux rives

Idées

Jamais ces deux pays n’auront formé un couple aussi parfait. Après un divorce douloureux, leur nouvelle union se base sur le rejet des enfants qu’ils auront eu ensemble.

L’amitié entre la France et l’Algérie n’aura jamais été aussi profonde tant les deux pays pour des raisons différentes comptent bien faire de leur société commune – les binationaux – des indignés de la citoyenneté de part et d’autre de la Méditerranée.

Terroristes potentiels pour l’une et subversifs républicains pour l’autre, antidémocrates pour l’une et trop démocrates pour l’autre, immigrés pour l’une et émigrés pour l’autre, nationalité à dégrader pour l’une et nationalité à dénaturer pour l’autre, enfin cinquième colonne pour l’une et aussi cinquième colonne pour l’autre. Finalement, jamais ces deux pays n’auront formé un couple aussi parfait. Après un divorce douloureux, leur nouvelle union se base sur le rejet des enfants qu’ils auront eu ensemble.

 
Plus d'articles...