Home Projet élimination des dechets Le projet

le projet

Concours des villages les plus propres en kabylie

Le projet

Nous ne serons pas de ceux-là.

Organisé chaque année par l’Assemblée populaire de la wilaya de Tizi Ouzou (APW), le concours du village le plus propre de Kabylie est devenu un rendez-vous des plus attendus par les villages qui se disputent, depuis, la tête du classement. Initié par l’ancien président de l’APW de Tizi Ouzou, Rabah Aïssat, assassiné en 2006, cet événement, qui porte aujourd’hui son nom, concrétisé une année plus tard, s’est transformé en course pour la protection de l’environnement dans cette région.

Renouvelé en 2013 après quatre ans d’interruption, le concours a vu, depuis, sa première édition réellement reconnue. Aujourd’hui, 73 villages participent à cette 4e édition. «C’est une initiative du Front des forces socialistes ((FFS) de la wilaya de Tizi Ouzou. Les prix sont extraits du budget de la wilaya. Cette année, six villages seront décorés, comme l’année précédente. Le vainqueur touchera 8 millions de dinars, le deuxième 7 millions de dinars et ainsi de suite jusqu’au troisième qui aura, lui, une enveloppe de 3 millions de dinars», explique le docteur Mohamed Msela, président de la commission de la santé, de l’hygiène et de la protection de l’environnement de la wilaya de Tizi Ouzou, qui organise l’événement.

Les candidatures sont ouvertes pour tous les villages entre mars et mi-avril. Elles se font, selon le Dr Msela, par une simple demande manuscrite du comité et une fiche technique du village. «Une commission que je préside, respectant les directions de la santé et de l’environnement, est chargée d’effectuer des visites afin de noter les villages en compétition. Elle est aussi renforcée, selon leur volonté, de représentants des associations de protection de l’environnement et des comités des villages vainqueurs de l’édition précédente», développe le Dr Msela.

Trois villages ont déjà été visités. La prochaine sortie est pour le 31 août. Les prix seront attribués le 13 octobre, au lendemain de la commémoration de l’assassinat de Aïssat Rabah, dans son village natal, Aïn Zaouïa, dans la daïra de Draâ El Mizan.

Corps du texte de Meziane Abane (El watan)

Mis à jour (Vendredi, 12 Août 2016 15:03)

 

But recherché

Le projet

Le projet repose sur l’idée d’évacuer complètement la décharge de Tawcict et delui substituer  une unité de collecte, de tri et d’élimination des déchets

Plusieurs facteurs  rendent  impérative la réalisation de ce projet :

1 – La dégradation de la situation sanitaire du village. Tawcict est à l’origine d’une augmentation significative de pathologies liées à la pollution, aux gaz toxiques et la prolifération de rongeurs. On constate une recrudescence  de cancers, de maladies respiratoires, et de maladies de la peau  au sein de la population résidente

Mis à jour (Mercredi, 02 Novembre 2011 00:55)

 

Entretien de l'espace public et des équipements collectifs

Le projet

Le deuxième objectif du projet est d'organiser la prise en charge de l’entretien des espaces et des équipements collectifs du village.

Il s’agit, notamment, de veiller au bon état des routes et des ruelles, de l’éclairage public, de l’évacuation des eaux, de l’hygiène et de la propreté des lieux publics, de la sécurisation de l'environnement villageois et de façon plus générale d’œuvrer à éliminer  les nuisances et de veiller à préserver un bon cadre de vie.

Mis à jour (Jeudi, 31 Mars 2011 07:46)

 

L'unité d'élimination des déchets

Le projet

Le processus d’élimination des déchets ménagers retenu  comprend la série complète d’opérations de collecte, de ramassage, de transport, de tri, de recyclage et d’enfouissement des déchets. Chacune de ces opérations à un caractère spécifique et implique un choix précis de son procédé de réalisation en cohérence avec les autres tâches. Le choix des procédés tient également compte de paramètres tels que :

  • Le respect des normes environnementales en matière de pureté des rejets dans l’atmosphère  et de non pollution des nappes phréatiques.
  • La nature  et le volume des déchets ainsi que la mode d’emballage.

Mis à jour (Mercredi, 02 Novembre 2011 00:55)