Home Etudes et documents

Etudes Documents

Le jeune algérien, de la colonie à la province

A lire, voir, écouter
Ouvrage écrit en 1930 par Ferhat Abbas
“Le Jeune Algérien, de la colonie vers la province” réédité

Après avoir déterré l’Indépendance confisquée, un des ouvrages phare écrit par Ferhat Abbas, le premier président du gouvernement provisoire de la République algérienne (GPRA) et président de l’Assemblée nationale constituante à l’Indépendance, la maison Alger Livres Éditions vient de remettre cela en rééditant le Jeune algérien, de la colonie vers la province (suivi du Rapport au maréchal Pétain) qui n’est jamais sorti en Algérie, comme ce fut le cas pour tous ses livres interdits dans notre pays. Le seul ouvrage de Ferhat Abbas, paru initialement en France et réédité en Algérie, est la nuit coloniale, paru en 1983 aux éditions Anep.
Il vient, également, d’être réédité par la même maison d’édition.

 

histoire des berbères

A lire, voir, écouter

Un article de Wikipédia

Les Berbères ou Imazighen sont un ensemble d'ethnies autochtone s d'Afrique du Nord. Ils occupaient à une certaine époque un large territoire allant de l'ouest de la vallée de Nil jusqu'à l'Atlantique et l'ensemble du Sahara et y fondèrent de puissants royaumes, formés de tribus confédérées. Ils connurent ensuite l'occupation romaine, la christianisation, l'invasion vandales avant d'être convertis par les conquérants arabes à la religion islamique.

 

Qui sont les Berbères ?

A lire, voir, écouter

Depuis plusieurs millénaires, ils constituent le fond de la population de l'Afrique du Nord. Des îles Canaries jusqu'à l'oasis de Siwa (Egypte), des côtes algériennes jusqu'aux massifs du Hoggar (Algérie) et de l'Aïr (Niger), dans toute cette immense région, de nombreuses tribus berbères étaient installées, lointaines parentes des anciens Egyptiens et des peuples sémitiques. Sédentaires ou nomades, ces tribus vivaient dans la plus parfaite et anarchique démocratie tribale.

 

Peuples autochtones - l’ONU contre l’assimilation forcée

A lire, voir, écouter

Lors de la 61e session des Nations unies, tenue le 13 septembre passé et sous la recommandation du Conseil des droits de l’Homme, la Déclaration des Nations unies sur les droits des peuples autochtones a été adoptée en assemblée générale.
L’assemblée générale de l’ONU est « guidée par les buts et principes énoncés dans la Charte des Nations unies et convaincue que les Etats se conformeront aux obligations que leur impose la charte », lit-on dans la déclaration.