Home Projet élimination des dechets Les déchets La kabylie à l'épreuve des déchets

L'inquisition en khamis place Matoub Lounes

Divers

Quelques minutes seulement avant la rupture du jeûne, des dizaines de véhicules arrivent presque au même moment au point de susciter un grand embouteillage aux alentours de l’ancienne gare routière, en raison du stationnement pêle-mêle des voitures, dont certaines étaient garées au milieu même de la chaussée. En un laps de temps, la place s’est emplie de jeûneurs, à leur tête un imam. Ce dernier a, à l’aide d’un haut-parleur, dirigé la prière.

Ensuite, les participants à cette action, habillés pour la plupart en kamis, ont rompu le jeûne collectivement avec du petit-lait et des dattes ramenés pour la circonstance. Brandissant des banderoles sur lesquelles ont pouvait lire, entre autres, «Allahou Akbar», ces jeûneurs ont scandé aussi «Tizi Ouzou Islamya», «Nous sommes musulmans», «Nous sommes des Amazighs musulmans», «Assa azaka, l’islam yella yella» (l’islam existera toujours)», «Ni orientale ni occidentale, Tizi Ouzou est et restera musulmane».

 

Parmi les présents, certains jeunes ont mis en avant l’emblème national et même le drapeau du Mouvement pour l’autonomie de la Kabylie (MAK), tout en exhibant des exemplaires du Coran. Après une demi-heure de rassemblement, les manifestants se sont dispersés sans le moindre incident. L’un des initiateurs de cette action a invité les participants, «les personnes âgées et celles venues de loin», à un f’tour au restaurant mitoyen à la place où s’est tenu le rassemblement. Cette manifestation intervient au lendemain de la venue de l’ex-dirigeant du FIS dissous, Ali Benhadj, à Tizi Ouzou, pour dénoncer le déjeuner en public organisé samedi dernier à la même place, par des centaines de non-jeûneurs qui ont mangé des sandwichs et bu de l’eau, à 12h, en public.

Ils voulaient dire «non à l’inquisition» et «oui, pour la liberté de conscience». Par ailleurs, notons que les deux actions ont été tolérées par les services de sécurité. Elles se sont aussi déroulées dans le calme sans le moindre accroc. «Ces deux actions se sont déroulées dans le calme. Cela prouve qu’il y a effectivement une démocratie dans la région de Kabylie. C’est bien. On est plus civilisés que les Egyptiens. C’est cela qu’on appelle la liberté individuelle», nous a affirmé un citoyen lors du rassemblement de lundi. 

El watan 7 aout 2013

Hafid Azzou

Mis à jour (Mercredi, 07 Août 2013 12:52)

 

Commentaires 

 
# L'inquisition en khamis place Matoub LounesArthur 20-12-2015 22:04
Vraiment bien illustré, je suis pleins de site internet de ce secteur d'activité mais le votre est super.


Feel free to visit my webpage :: web site: http://stayconnectedilicv74blog.thezenweb.com/Les-bracelets-connect-s-de-la-semaine-117236
Répondre | Répondre en citant | Citer
 
 
# L'inquisition en khamis place Matoub LounesFlorence 30-03-2017 08:19
Le grand terzetto qui resulte de cette situation peut
soutenir la comparaison avec le celebre duel des Nemici generosi de Cimarosa; la difference entre les deux
maestri est toujours celle de la passion a l'esprit.


Here is my web blog detente
massage lyon: http://www.sophiechassat.com
Répondre | Répondre en citant | Citer
 
 
# L'inquisition en khamis place Matoub LounesMichal 02-04-2017 03:13
Poudree, en coiffure basse du milieu du siecle, et d'ou s'echappe
et se deroule, a gauche, sur sa gorge, une boucle de cheveux appelee repentir, elle
porte au cou un collier de ruban bleu, et sa robe decolletee est une robe de
velours bleu garnie de dentelles et de fourrure
de cygne.

Review my blog: massage lyon croix rousse: http://www.sophiechassat.com
Répondre | Répondre en citant | Citer
 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir