Home Idées-débats Appel pour la liberté de conscience

Appel pour la liberté de conscience

Idées

Vidéo de Samia Ait Taharà propos du "déjeuner républicain"

Ramadan : "Appel pour la liberté de conscience en Kabylie" (21 juil. 13)
- 22 juillet

"Nous, citoyens de Kabylie, qui assistons à une inquisition de plus en plus provocatrice et assumée de la part du régime algérien, notamment en période de ramadan, pendant lequel des citoyens sont pourchassés et persécutés par des agents zélés de l’Etat, avons décidé de ne plus accepter l’inacceptable.

Nous savons tous que cette attitude du pouvoir a pour but de masquer aux citoyennes et aux citoyens ses propres turpitudes en se parant d’une fausse moralité, aussi douteuse que perverse.
Il est de notoriété publique que les barons du régime algérien sont très loin de s’appliquer à eux-mêmes les principes d’une religion qu’ils ne font qu’instrumentaliser.

Ce constat nous impose donc le devoir de réagir

  • face au piétinement des valeurs de tolérance et de cohabitation harmonieuse de toutes les opinions et confessions, qui ont cours en Kabylie depuis la nuit des temps,
  • face à l’intrusion du régime algérien dans la vie privée, y compris intime, des citoyens (exemple : tests de virginité des femmes),
  • face à la persécution des non-jeuneûrs, dont le seul crime, est de ne pas appliquer un précepte d’une religion de plus en plus investie par les tenants d’un obscurantisme radical, au mépris de l’islam tolérant pratiqué par les citoyens kabyles,

Nous appelons les citoyens, de toutes opinions, qui se reconnaissent dans les valeurs de tolérance et de respect de la différence, à braver publiquement les provocations de l’état algérien, en venant consommer des sandwichs et des boissons, dans un climat de fête et de tolérance, le 3 août 2013, à 11h au carrefour Matoub Lounes ( en face de l’ancienne gare routière de Tizi Ouzou).

Des jeuneûrs et pratiquants musulmans seront évidemment sur place pour soutenir cette initiative et montrer qu’on peut être musulman et tolérant des convictions de l’autre.

Nous nous inscrivons, par cette initiative, dans les traditions et coutumes anciennes des kabyles qui ont toujours pratiqué une tolérance de fait, qui s’incarne notamment dans la célèbre formule kabyle : "Jmaâ Liman" ("au nom de toutes les croyances").

Soyez nombreuses et nombreux !"

 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir